Comprendre le portfolio

Qu’est-ce que le Portfolio européen des langues ?

Le Portfolio européen des langues est un document personnel composé de trois parties :

Un passeport de langues
dans lequel des apprenants peuvent rendre compte brièvement de leur identité linguistique et culturelle, de leurs compétences en langues, de leur expérience de la pratique d’autres langues et de leurs contacts avec d’autres cultures.
Une biographie langagière
qui les aide à fixer leurs objectifs en matière d’apprentissage, à consigner leurs connaissances linguistiques et leurs expériences interculturelles et à y réfléchir ainsi qu’à évaluer régulièrement leurs progrès.
Un dossier
dans lequel ils peuvent conserver des exemples de leurs travaux dans la/les langue(s) qu’ils ont apprise(s) ou qu’ils sont en train d’apprendre.

Télécharger un exemple d'un portfolio :
 Portfolio norvégien pour jeunes apprenants (6 - 12 ans) (6MB)

Le Portfolio européen des langues a été mis en place par la Division des politiques linguistiques du Conseil de l’Europe, expérimenté de 1998 à 2000, et lancé en 2001, à l’occasion le l’Année européenne des langues.

Comment le Portfolio européen des langues fonctionne-t-il ?

Le Portfolio européen des langues a été élaboré autour des six niveaux de compétence langagière communicative tels que définis dans le Cadre européen commun de référence pour les langues. La grille d’auto-évaluation ci-dessous contient une synthèse de ces niveaux européens pour les cinq compétences – Ecouter, Lire, Prendre part à une conversation, S’exprimer oralement en continu et Ecrire. Cette grille est l’un des éléments du Passeport de langues.

grille d’auto-évaluation

 télécharger le document

Les descripteurs dans les différentes cases de la grille d’auto-évaluation sont développés en listes de repérage dont l’apprenant peut se servir pour planifier, contrôler et évaluer son apprentissage. Par exemple, l’on pourrait développer le descripteur pour le niveau B1 ECRIRE pour les tâches suivantes :

Je peux écrire des notes transmettant des informations simples à des amis, à des artisans et des employés, à des professeurs et à d’autres personnes fréquentées dans la vie quotidienne.
Je peux écrire des lettres personnelles pour donner de mes nouvelles ou exprimer en détail ma pensée sur une musique, un film, etc., et communiquer les points que me semblent importants.
Je peux écrire des notes ou des messages pour contrôler l’information et poser des questions sur un problème ou l’exposer assez précisément.
Je peux prendre un message concernant une demande d’information ou l’explication d’un problème.

Lorsque l’apprenant peut accomplir ces tâches dans une autre langue, il peut inscrire dans son passeport des langues que son niveau pour la compétence Ecrire est B1.

Pourquoi a-t-il été mis en place ?

Le Conseil de l’Europe a créé le Portfolio européen des langues pour aider les
apprenants à:

  • Garder trace de leur apprentissage linguistique tel qu’il se déroule: établir des objectifs en matière d’apprentissage, suivre leurs progrès et évaluer régulièrement les résultats;
  • Consigner leurs réalisations en matière d’apprentissage linguistique et leurs expériences de la pratique d’autres langues ainsi que de leurs contacts avec d’autres cultures.

Ainsi le Portfolio européen des langues

  • Contribue à développer les connaissances linguistiques et les compétences interculturelles;
  • Facilite la mobilité éducative et professionnelle;
  • Encourage l’apprentissage linguistique tout au long de la vie;
  • Favorise la promotion de la citoyenneté démocratique en Europe.
Pour tous les âges et dans de nombreux pays

Différentes versions du Portfolio européen des langues ont été élaborées pour les apprenants de tous âges dans tous les secteurs de l’éducation (enseignement pré-scolaire, primaire, secondaire des premier et deuxième cycles, professionnel, universitaire, éducation des adultes), dans un grand nombre d’Etats membres du Conseil de l’Europe. Des versions transnationales ont également été conçues par plusieurs organisations internationales non gouvernementales (OING).

Il est recommandé d’utiliser une version standard du passeport de langues dans les Portfolios européens des langues pour les adultes. Le Passeport de langues Europass de l’Union européenne en contient une version abrégée que les citoyens peuvent utiliser pour rendre compte de leurs qualifications éducatives, de leur expérience professionnelle et de leurs réalisations.

 Adresse du site Internet d’Europass: europass.cedefop.europa.int

A qui s’adresse le Portfolio européen des langues ?

o aux apprenants
o aux enseignants et aux établissements scolaires
o aux formateurs d’enseignants
o aux décideurs
o aux employeurs

plus d'info

Comprendre le portfolio

Qu’est-ce que le Portfolio européen des langues ?

Le Portfolio européen des langues est un document personnel composé de trois parties :

Un passeport de langues
dans lequel des apprenants peuvent rendre compte brièvement de leur identité linguistique et culturelle, de leurs compétences en langues, de leur expérience de la pratique d’autres langues et de leurs contacts avec d’autres cultures.
Une biographie langagière
qui les aide à fixer leurs objectifs en matière d’apprentissage, à consigner leurs connaissances linguistiques et leurs expériences interculturelles et à y réfléchir ainsi qu’à évaluer régulièrement leurs progrès.
Un dossier
dans lequel ils peuvent conserver des exemples de leurs travaux dans la/les langue(s) qu’ils ont apprise(s) ou qu’ils sont en train d’apprendre.

Télécharger un exemple d'un portfolio :
 Portfolio norvégien pour jeunes apprenants (6 - 12 ans) (6MB)

Le Portfolio européen des langues a été mis en place par la Division des politiques linguistiques du Conseil de l’Europe, expérimenté de 1998 à 2000, et lancé en 2001, à l’occasion le l’Année européenne des langues.

Comment le Portfolio européen des langues fonctionne-t-il ?

Le Portfolio européen des langues a été élaboré autour des six niveaux de compétence langagière communicative tels que définis dans le Cadre européen commun de référence pour les langues. La grille d’auto-évaluation ci-dessous contient une synthèse de ces niveaux européens pour les cinq compétences – Ecouter, Lire, Prendre part à une conversation, S’exprimer oralement en continu et Ecrire. Cette grille est l’un des éléments du Passeport de langues.

grille d’auto-évaluation

 télécharger le document

Les descripteurs dans les différentes cases de la grille d’auto-évaluation sont développés en listes de repérage dont l’apprenant peut se servir pour planifier, contrôler et évaluer son apprentissage. Par exemple, l’on pourrait développer le descripteur pour le niveau B1 ECRIRE pour les tâches suivantes :

Je peux écrire des notes transmettant des informations simples à des amis, à des artisans et des employés, à des professeurs et à d’autres personnes fréquentées dans la vie quotidienne.
Je peux écrire des lettres personnelles pour donner de mes nouvelles ou exprimer en détail ma pensée sur une musique, un film, etc., et communiquer les points que me semblent importants.
Je peux écrire des notes ou des messages pour contrôler l’information et poser des questions sur un problème ou l’exposer assez précisément.
Je peux prendre un message concernant une demande d’information ou l’explication d’un problème.

Lorsque l’apprenant peut accomplir ces tâches dans une autre langue, il peut inscrire dans son passeport des langues que son niveau pour la compétence Ecrire est B1.

Pourquoi a-t-il été mis en place ?

Le Conseil de l’Europe a créé le Portfolio européen des langues pour aider les
apprenants à:

  • Garder trace de leur apprentissage linguistique tel qu’il se déroule: établir des objectifs en matière d’apprentissage, suivre leurs progrès et évaluer régulièrement les résultats;
  • Consigner leurs réalisations en matière d’apprentissage linguistique et leurs expériences de la pratique d’autres langues ainsi que de leurs contacts avec d’autres cultures.

Ainsi le Portfolio européen des langues

  • Contribue à développer les connaissances linguistiques et les compétences interculturelles;
  • Facilite la mobilité éducative et professionnelle;
  • Encourage l’apprentissage linguistique tout au long de la vie;
  • Favorise la promotion de la citoyenneté démocratique en Europe.
Pour tous les âges et dans de nombreux pays

Différentes versions du Portfolio européen des langues ont été élaborées pour les apprenants de tous âges dans tous les secteurs de l’éducation (enseignement pré-scolaire, primaire, secondaire des premier et deuxième cycles, professionnel, universitaire, éducation des adultes), dans un grand nombre d’Etats membres du Conseil de l’Europe. Des versions transnationales ont également été conçues par plusieurs organisations internationales non gouvernementales (OING).

Il est recommandé d’utiliser une version standard du passeport de langues dans les Portfolios européens des langues pour les adultes. Le Passeport de langues Europass de l’Union européenne en contient une version abrégée que les citoyens peuvent utiliser pour rendre compte de leurs qualifications éducatives, de leur expérience professionnelle et de leurs réalisations.

 Adresse du site Internet d’Europass: europass.cedefop.europa.int

A qui s’adresse le Portfolio européen des langues ?

o aux apprenants
o aux enseignants et aux établissements scolaires
o aux formateurs d’enseignants
o aux décideurs
o aux employeurs

plus d'info